De la rencontre à la relation par Hélène Levy-Benseft

26/28 avril 2019 à Mosnes(37) entre Blois et Tours

le professionnel adhérent

Statut de l'adhérent

Titulaire

Facilitateur

Hélène LEVY BENSEFT

Thème

Si les rencontres que nous faisons sont les cadeaux que nous fait la vie, les relations que nous tissons sont celles que nous offrons à la vie en retour. Leur qualité donne à notre existence toute sa saveur, tout son sens. L’intelligence relationnelle n’est pas innée. Elle demande à être éveillée, amplifiée, vécue intensément dans le moment présent. Sans elle, l’amour est parfois bien désemparé et les rencontres que nous faisons, ont bien du mal à porter les fruits relationnels que nous sommes à même d’espérer.
Il ne suffit pas de nous aimer, pour que nous nous épanouissions ensemble. Encore faut-il que nous sachions nous proposer une relation vivante, respectueuse, nourrissante, afin que nous puissions porter à maturité les promesses de nos identités différentes.
Nous croyons peut-être que l’accès au bonheur est plus facile avec quelqu’un qui nous ressemble.
Sur la base d’une telle croyance, que devient la relation ? Un jeu de miroir dans lequel je m’aime à travers l’autre ? Une croisade pour convertir à l’autre à la justesse de mes vues, de mes pratiques, de mes idées ? Ou un apprentissage laborieux – tout sauf heureux ou joyeux – à la tolérance pour accepter, tant bien que mal, la différence ?
La perception morcelée et immature de soi peut limiter notre perception de l’autre à son pouvoir de satisfaire ou de contrarier et frustrer nos besoins et désirs. Dans pareil cas, il vaut mieux, en effet, que l’autre ne soit qu’un double de nous-mêmes. Et la relation n’est alors qu’un mirage. Un chemin dissociant qui conduit au totalitarisme : moi ou rien. Une seule vérité : la mienne. Or la négation de la diversité, l’exclusion de l’autre en soi, conduit à la violence et à la haine.
Nous avons besoin des autres pour grandir. La perception intégrée de soi exprime les aspects les plus évolués et différenciés de notre évolution. Cette relation peut alors devenir une réalité vivante. Avec ses besoins, ses possibles, ses limites, elle intègre nos différences dans un dialogue, dans une construction quotidienne vivante.. L’intégration de la diversité conduit à l’amour.
L’amour a besoin, pour fleurir dans nos relations, que nous apprenions, par des outils simples mais rarement utilisés, à mettre à son service la part de nous-mêmes qui sait grandir, dialoguer, dire et entendre, demander sans exiger, refuser sans disqualifier, responsabiliser sans accuser, accepter sans se nier.
Mettre, à partir de ce qui a porté notre élan vers l’autre, notre intelligence affective et notre conscience au service de la relation...créer une culture de l’amour ... apprendre ce qui naît et grandit …dans la relation intime à soi et à l’autre.

Date

au

Tarif

170€ + hébergement
mains soudées

Adresse

salle des fêtes e mosnes

Ville

Mosnes

Pays

France

Comment se rendre à ce cours/stage

En arrivant d'Amboise, à l'entrée du village à gauche